Ivresse

         l'Ivresse et les accents, 1990, acrylique sur toile, 200x220 cm

En remettant la main sur un vieux carton d’invitation, je me rends compte qu’il reproduit un tableau dont le conservateur Guy Blazy a fait l’acquisition fin 2004 pour le Musée des Tissus. Je lui ai prétendu à tort que ce tableau n’avait jamais été reproduit.
J’ai rencontré Guy et Simone Blazy lors du lancement de ”Livres à l’envi” à l’Orangerie du parc de la Tête d’Or de Lyon, un lieu délicieux. La rencontre et ses suites le furent tout autant puisqu’il attira Guy Blazy dans mon atelier de Villefranche. Là, un tableau attira son œil — L’Ivresse et les accents — qui depuis sa présentation à Paris en 1992 a pas mal circulé (1). J’étais ravi l’hiver dernier de voir L’Ivresse figurer dans l’exposition des nouvelles acquistitions du Musée des Tissus parmi chapes ecclésiastiques, robes de haute couture, étains anciens et design en argent. C’était ce qui pouvait lui arriver de mieux avec son air soyeux, byzantin, chatoyant ; tout a fait en accord avec l’esprit du lieu !

(1) Galerie Claudine Lustmann, Paris, 1992 (reproduit sur le carton d’invitation)
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, 1998
IUFM de Besançon,1999
Hôtel de Ville de Villeurbanne, 2000
Musée des Tissus et des arts décoratifs de Lyon, (22 février - 6 mars 2005)